Sign in / Join

Quel débit pour la 8K ?

L'arrivée du 8K n'est plus un mythe, c'est évident. Et si Samsung avait déjà une bonne avance sur le sujet en proposant une gamme complète de téléviseurs 8K, il en met encore plus l'ongle en proposant un service de streaming 8K. FrAndroid a pu découvrir le service. Nous vous disons tout.

A lire en complément : Comment caster un film avec iPhone ?

A voir aussi : Comment éteindre un iPhone ?

Ce qui est promis, ce qui est dû. Samsung et The Explorers ont officialisé l'arrivée imminente de contenu 8K dans votre salon. Après une première annonce faite lors du salon IFA de Berlin, ces deux acteurs nous ont présenté hier le service qui sera, Ô Cocorico, accessible exclusivement en France à partir du 1er décembre. Et pour cause, The Explorers, avec laquelle le géant coréen s'est associé, est une entreprise française, qui s'est donné pour mission de « répertorier toutes les merveilles, dans un projet de découverte et de recensement de la vie sur Terre, sa diversité, ses splendeurs et ses fragilités ».

Avec cette annonce conjointe, The Explorers et Samsung montrent qu'ils sont résolument déterminés à aller de l'avant sur le sujet du 8K. Et cela se concrétise ici par le lancement d'un service qui se décline en deux versions, l'une gratuite, l'autre facturée 3 euros par mois. Un tarif très abordable qui ne fait pas du 8K un sujet qui concerne tout le monde pour plusieurs raisons.

Que devriez-vous attendre de cette offre 8K ?

Microphone en main, Olivier Chabodo, co-fondateur (avec Jean-Pierre Morel) et Expedition Manager au sein des équipes The Explorers, présente l'offre qui sera disponible à partir du 1er décembre, sans oublier de nous dire « nous travaillons sur ce sujet depuis 5 ans en toute discrétion ». Nous comprendrons en un mot qu'il ne s'agissait pas de se faire coiffer à la poste par d'autres productions qui auraient pu ensuite se lancer dans le documentaire 8K. Pour Olivier Chabodo, « le contenu produit par les équipes The Explorers est destiné à des fins patrimoniales. Il doit durer dans le temps et être accessible à notre des enfants de la meilleure qualité possible. » Et aujourd'hui, c'est le 8K.

Lors de son lancement, l'offre de contenu sera encore très mince et pourtant c'est évidemment pour ne pas négliger la quantité de travail effectuée par les équipes qui proposent des vidéos disponibles en 17 langues.

Plus en détail, l'offre payante (3 euros par mois, rappelons-le) intitulée « The Explorers Plus » ne proposera que seize documentaires au lancement. Les formats sélectionnés de 26 ou 52 minutes sont assez classiques à la télévision, mais nous ne connaissons pas la distribution de ces documentaires parmi les 16 disponibles le 1er décembre.

D'autre part, nous savons que le format de 52 minutes est celui dans lequel les équipes de terrain ne font aucune intervention. Ils ont pour mission unique de créer les images et de « laisser parler les habitants ». C'est pourquoi The Explorers est également composé de traducteurs qui produiront ensuite les sous-titres de ces documentaires. Aujourd'hui, les équipes The Explorers sont présentes dans 170 pays et promettent d'élargir leur contenu très rapidement. L'offre gratuite est composée de courtes vidéos accessibles également sur les téléviseurs Samsung.

8K n'est clairement pas pour tout le monde

Avec cette annonce, The Explorers et Samsung prennent certainement les devants dans le déploiement du 8K, mais ne vous y trompez pas, l'accès à ces 33 millions de pixels dans le salon - rappelez-vous que la définition est de 7680 x 4320 pixels - a clairement un coût. Celui qui est d'abord à la télé. En effet, même si Samsung a clairement montré qu'il croyait au 8K en proposant une gamme complète de téléviseurs avec le Q950R, les prix restent élevés, voire exorbitants dans les très grandes tailles. Rappelons que le 55 » est proposé pour 3 300 euros, le 65 pouces à 4 500 euros, le 75 pouces à 6 000 euros, le 82 pouces à 9 000 euros et le 98 pouces... 70 000 euros.

L'autre condition pour en profiter est sur le côté de votre connexion Internet. En effet, pour recevoir une image 8K de qualité, Samsung et The Explorers indiquent que vous avez besoin d'une bande passante stable avec un minimum débit de 25 Mbps, ce qui n'est pas si énorme compte tenu du flux vidéo ! Il y a quelques mois à peine, Samsung parlait d'un débit minimum nécessaire autour de 50 Mbps, et les équipes ont travaillé pour reproduire avec succès ce que Netflix a réussi à faire avec son streaming 4K, qui, à environ 8 Mbps, suffit pour accéder au premier niveau de l'image 4K. En conséquence, The Explorers proposera également des niveaux de 25, 40, 60 et 80 Mbps selon lesquels le service augmentera en qualité.

Nos premières impressions

À l'occasion de la conférence, nous avons donc pu découvrir deux boucles vidéo 8K. Pour l'instant, nous prendrons soin de ne pas émettre de verdict final sur le rendu d'images qui seraient néanmoins diffusées en conditions réelles. Sachez que le téléviseur 8K était connecté à un réseau Internet pour diffuser du contenu à partir des serveurs The Explorers.

Donc oui, l'image était magnifique, mais pas encore totalement bluffante. Nous avons eu d'autres démonstrations 8K qui semblaient encore plus impressionnant pour nous. Et puis nous sommes appelés à être prudents, car nous avons également eu l'occasion de visionner du contenu 4K d'une qualité remarquable une fois traité et « surdimensionné » par le processeur Quantum de Samsung et porté sur ses téléviseurs 8K, même de grandes tailles. Cependant, nous nous souviendrons que le service n'est pas encore compatible avec HDR10 , mais HDR10 « uniquement ». Nous avons actuellement un téléviseur QE-75Q950R en test pour lequel nous vous livrerons bientôt le test et, par la suite, un avis plus précis sur notre expérience 8K qui débutera le 1er décembre, après une mise à jour via Internet (OTA, pour Over The Air) du produit.

Fais attention, tu cries !

Donc même si le 8K reste, sans vouloir être péjoratif, une affaire riche, avec très peu de contenu, on peut quand même féliciter Samsung et The Explorers d'avoir respecté les délais annoncés et lancé en exclusivité française un nouveau service vidéo d'une qualité d'image inédite en streaming. Mais cette nouvelle annonce ne fait que me ramène à une discussion que j'ai avec Samsung depuis des années. Oui, le ton change et l'utilisation du « je » me permet de partager cette démesure plus personnellement.

En effet, depuis, les téléviseurs 4K sont devenus un standard et celui des petites tailles. Puisque les services de streaming et les médias physiques proposent désormais une grande quantité de contenu en ultra haute définition, une question m'obsède. Pourquoi les fabricants de téléviseurs et les éditeurs de ces applications, tels que Netflix, Amazon ou OCS, ne proposent-ils pas le téléchargement de contenu ? Laissez-moi vous expliquer, il est désormais possible de télécharger vos films et séries sur votre smartphone ou votre tablette à partir des applications Netflix ou Amazon Prime Video, par exemple. Pourquoi les fabricants de téléviseurs et les éditeurs de ces applications ne se réunissent pas pour trouver un moyen de refuser cette option sur leurs téléviseurs ?

Imaginez, lorsque même Samsung (ou les autres fabricants) ne veut pas ajouter une grande capacité de stockage à son téléviseur pour ne pas avoir à payer de taxe sur le support, tous les téléviseurs ont aujourd'hui des ports USB pouvant accueillir une clé USB. À partir de ce moment, il sera possible, avec la gestion des DRM, d'utiliser ce support pour télécharger vos films sur votre propre clé USB et ainsi profiter de la meilleure expérience cinématographique disponible.

Un intérêt indéniable pour le consommateur, mais aussi pour les éditeurs qui pourraient encourager les utilisateurs à télécharger leurs films ou séries la nuit, ou en tout cas pendant les heures creuses. La surcharge du réseau et donc la consommation d'énergie des serveurs seraient ainsi atténuées.

Mesdames et messieurs de Netflix, Amazon, Samsung, LG, Sony and Co, la balle est dans votre camp !

Bref, à mon avis, le premier des fabricants à proposer cette fonction aura tout compris et sera celui qui garantira à tous ses clients, qu'ils vivent au cœur de Paris avec une connexion fibre 1 Gb/s ou au Larzac avec une ligne ADSL capricieuse, de bénéficier d'un expérience au sommet, même si cela signifie plus à l'avance pour télécharger son contenu. Ce point, nous avons partagé avec Samsung qui ne fournit aucune réponse, sauf que c'est le sujet des éditeurs d'applications et cela tombe bien, car du côté de The Explorers, l'idée considérée comme « très bonne » et très simple à réaliser. Mesdames et messieurs de Netflix, Amazon, Samsung, LG, Sony and Co, la balle est dans votre camp !

Pour conclure, nous vous donnons donc rendez-vous dans quelques semaines pour vous en dire plus sur ce service 8K. Une chose est sûre, Samsung entend prouver que le 8K n'est pas un fantasme avec en arrière-plan, un appel du pied à Netflix, Amazon, Apple et autres YouTube pour les inviter à suivre le mouvement en proposant de nouvelles applications compatibles 8K pour Tizen OS. Parce que s'il existe aujourd'hui sur YouTube (par exemple), les vidéos nommées « 8K quelque chose », le lecteur de la télévision 8K ne permet pas l'affichage dans une telle définition.

Pour nous suivre, nous vous invitons à téléchargez notre application Android et iOS. Ici, vous pourrez lire nos articles, nos fichiers et regarder nos dernières vidéos YouTube.